À propos

IMG_1009

Le 26 mars 2015, la Terre s’est arrêtée de tourner. Du moins, pour moi.

Ce jour-là, j’ai reçu un téléphone m’annonçant que ma jeune soeur venait d’avoir un tragique accident. Que son corps était brisé, que sa vie ne tenait plus qu’à un fil. S’est alors amorcé pour elle son plus grand combat: pendant 20 jours, elle s’est accrochée à la vie. 20 jours de montagnes russes, d’impuissance, d’espoir et d’angoisse. 20 jours pour lui dire combien je l’aime, à quel point elle me comble de bonheur.

À l’aube du 15 avril, son coeur a cessé de battre.

Le mien s’est fracassé en mille morceaux.

Je n’oublierai jamais la douleur dans mon ventre au moment de son dernier souffle, ni le bruit des sanglots et des pleurs qui ont empli la chambre d’hôpital.

Ce matin d’avril, j’ai perdu une sœur que j’aimais du plus profond de mon cœur. J’ai perdu une partie de ma famille, de mon enfance et de l’avenir de mes propres enfants. J’ai perdu une partie de moi-même. Je me cherche, depuis.

Ma sœur était une guerrière. Une femme exceptionnelle. C’est pour célébrer la vie en son honneur que j’écris ici.  Pour accepter la personne que je suis en train de devenir. Pour chercher à comprendre un peu la mort, ses ravages mais aussi sa lumière. Pour m’accrocher à cette nouvelle vie.

Parce que je m’efforce chaque jour de recoller un morceau de mon cœur.

Parce que j’essaie d’apprivoiser la détresse et la colère qui m’habitent.

Parce que nous partagions toutes deux, ma sœur et moi, cet amour des mots et ce besoin viscéral d’écrire.

Parce qu’il me faut survivre et continuer.

Écrire le quotidien, le violent, le beau, le vrai, le faux

Écrire la vie, un peu la mort

Me raconter
Nous raconter

En fragments tordus
En parcelles de soleil
Aléatoires

Vivre chaque mot

Ça commence ici.

3 réflexions sur “À propos

  1. Magnifique! Si bien écrit, tant d’émotions… Un chaos que je peux comprendre avec ma tête, que toi tu vis si fort avec ton coeur! Je t’accompagne avec toute ma compassion!

    J'aime

  2. Chère Ève,
    Déjà deux ans demain que ma sœur, La Grande, nous a quittés… Merci d’avoir partagé ta douleur.. Tes mots sont les miens…Étrange de voir tes écrits qui ont l’air de sortir tout droit de mon cœur; comme si tu pouvais lire dans mes pensées…Infinie tristesse, toujours là….me rappelant mille et un souvenirs que j’accumule comme tant de trésors qui n’ont pas de prix…
    Merci pour ce cadeau, merci de ta générosité…
    Je te serre dans mes bras,
    Danielle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s